11 Juin 1999… un mariage… un cadeau… un appareil photo argentique… le début d’une passion.

Pourquoi la photographie argentique ?

Pour la charge émotionnelle, pour la magie de la surprise à la découverte des négatifs, pour l’attente et enfin pour la force d’un tirage en noir et blanc.

Avec l’argentique le message est simplifié, la couleur ne distrait plus.

Puriste, minimaliste, je recherche toujours cette lumière qui rend le sujet irréel ou nostalgique. Parfois, on croit reconnaitre un lieu, un sujet, on s’interroge alors sur la perception du réel pour mieux s’évader dans un autre monde.

Entrez dans mon univers en noir et blanc. Mes compositions graphiques, contrastées, abstraites, ou inversées, vous proposent un voyage initiatique.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest